Lettres

Bibliographie indicative

Sélection d’ouvrages établie par les IA-IPR de Lettres de l’académie pour enseigner les Lettres, au collège comme au lycée.

mercredi, 21 février 2018

http://lettres.ac-amiens.fr/161-bibliographie-indicative.html

"Cette bibliographie n’a pas d’autre ambition que de proposer une à deux références majeures dans les différents champs de notre discipline. Elles sont choisies pour leur intérêt scientifique, didactique et pédagogique mais ne sont pas à prendre comme des modèles ou des normes. Elles sont là pour éclairer, informer, inspirer et non pour contraindre."
Les IA-IPR de Lettres

Oral

L’auteur revient sur les difficultés posées par l’oral comme objet d’enseignement. Elle répertorie les différents types d’oral (modalité d’apprentissage, objet d’apprentissage…) et présente quelques précautions didactiques pour la mise en œuvre de son étude.

Lecture – Compréhension

Comment s’opère la construction du sens général d’un texte ? Comment travailler une œuvre complète ? Alain Bentolila propose un cadrage des connaissances dans le domaine de la lecture et dans la compréhension. Les entrées linguistiques (lexique, phrase, ponctuation…) ciblent les compétences à acquérir et détaillent les activités afférentes.

Deux ouvrages fondamentaux pour développer un apprentissage explicite de la compréhension : les mécanismes de la compréhension sont expliqués, les difficultés des élèves décrites et des stratégies proposées. L’approche est généralement modulaire, qui cible des compétences particulières de la compréhension : la chaine des références, les liens logiques… Des exemples précis d’activités à mener.

Pour aller plus loin :

Lecture Littéraire

Après avoir explicité l’ancrage théorique et le cadrage institutionnel de la « lecture littéraire », cet ouvrage propose le compte-rendu critique d’expériences autour des lectures cursive et analytique : cahier de lecture, blog, médiation par l’image sont quelques-unes des voies explorées.

Une réflexion qui s’inscrit dans la didactique du « sujet-lecteur » : de multiples approches sont développées pour tenter de concilier appréhensions sensible et rationnelle des textes. L’auteur catégorise une série de « gestes appropriatifs » (Prélever/Raconter/Reformuler/(Ré)Ecrire…) qu’elle associe à autant de productions discursives envisageables à l’école.

Un essai stimulant, souvent sévère, qui réfléchit aux conditions de transmission de la littérature, et de son usage. Pour le professeur de Lettres, le premier chapitre (« Partages ») est précieux : il interroge les conséquences d’un enseignement techniciste, qui, en privilégiant la distance épistémologique permise par nos outils d’analyse, empêche tout partage subjectif et sensible du texte.

Écriture

L’auteur expose une didactique précise de l’écriture : sont abordés, en particulier, les écrits intermédiaires, les écrits de travail, la question du rapport à la norme… Dominique Bucheton a à cœur d’adopter la perspective de l’enseignant en évoquant les gestes professionnels qui permettent d’accompagner les élèves, considérés comme « sujets-écrivants », dans l’acquisition de ce processus éminemment complexe qu’est l’écriture.

Les deux auteurs croisent, selon une perspective chronologique, les différents modèles « scolaires » d’écrit (rédaction/expression écrite/ateliers d’écriture/production d’écrit) avec les formats d’évaluation qui leur sont associés : de l’évaluation quasi-exclusivement fondée sur la correction orthographique à l’évaluation critériée de la production écrite… Ces quelques pages, particulièrement synthétiques, aident à situer sa propre pratique parmi des modèles didactiques qui, souvent, se chevauchent.

Étude de la langue

Grammaire

Cet ouvrage propose des clarifications notionnelles et des éclaircissements terminologiques étayés d’exemples précis pour aider à préparer des séances d’étude et de pratique de la langue. La première partie revient sur « les fondements de l’enseignement de la grammaire » en proposant notamment une étude croisée des programmes de 1999, 2002 et 2008. La seconde partie aborde les points suivants : grammaire de la phrase, du texte, du discours, orthographe et ponctuation, lexique.

Une démarche qui s’inscrit dans le sillage des travaux de Britt-Mari Barth et qui présente le grand intérêt de détailler précisément des scenarii pédagogiques pour amener les élèves à adopter une posture métalinguistique.

Orthographe

Comment rendre efficace l’enseignement de l’orthographe ? Cet ouvrage allie mises au point sur les connaissances indispensables pour enseigner l’orthographe, analyse des difficultés des élèves et propositions de séquences et activités variées pour affermir les savoirs et savoir-faire des classes en matière de vigilance orthographique.

Vocabulaire

Conçu par des professeurs du second degré et des enseignants chercheurs, cet ouvrage conjugue actualisation des connaissances et description d’activités innovantes pour construire les compétences lexicales des élèves. Il permet, en particulier, de travailler la question du lien entre lexique et discours, à travers relations sémantiques et morphologiques.

Les auteurs exposent des pistes de travail pour amener les élèves à endosser des postures de lecteurs qui accèdent au sens par une exploitation raisonnée du vocabulaire et des stratégies d’autonomie et/ou de demande d’aide.

Le Français dans toutes les disciplines :

En visitant la page http://lettres.ac-amiens.fr/161-bibliographie-indicative.html, vous pourrez télécharger ces documents :